Comment les pères aident-ils leurs enfants à apprendre à parler?

Un père lit un livre à son enfant. La lecture active et participative est une des façons qui peut soutenir le développement du langage.
Les pères jouent un rôle unique pour favoriser le développement du langage chez leurs enfants.

Dans cette série spéciale sur la Fête des Pères, nous examinons comment les pères contribuent au développement positif des enfants à court et à long terme. Cet article porte sur le développement du langage des enfants, un domaine où le père joue un rôle unique. Lisez jusqu’à la fin pour découvrir des trucs pour les parents!

Comment devrait-on parler à un bébé?

Lorsqu’on parle à un bébé ou à un jeune enfant, plusieurs d’entre nous ont tendance à utiliser des mots simples, à répéter et à prendre une intonation exagérée. Ce type de langage dirigé aux enfants (ou motherese en anglais) est habituellement moins utilisé par les pères.

Les pères utilisent généralement des mots plus difficiles et parlent à leurs enfants avec un ton normal, comme s’ils parlaient à des adultes. De plus, ils ont tendance à poser davantage de questions de clarification (par exemple, « Qu’est-ce que tu veux dire? ») et de questions ouvertes (qui, quoi, quand, où, pourquoi).

Les pères posant ce genre de questions même avant que les enfants ne soient en mesure de parler. Ce faisant, les enfants en viennent à apprendre comment exprimer ce qu’ils pensent en utilisant des mots plus précis et en combinant les mots pour faire de courtes phrases. Ce n’est donc pas surprenant que les enfants qui se font poser davantage de questions ouvertes à l’âge de 6 mois réussissent mieux à des tests de lecture et de mathématique à la maternelle.

En résumé, les pères mettent leurs enfants au défi en les forçant à apprendre à mieux s’exprimer, ce qui confère un avantage à long terme pour le développement du langage de leurs enfants.

Trucs pour les parents

  • Lorsque vous lisez un livre avec votre enfant :
    • Soyez interactif pour garder l’attention de votre enfant. Posez des questions, pointez, faites des sons, etc.
    • Impliquez votre enfant en l’invitant à tourner les pages ou même à tenir le livre.
    • Faites des liens avec votre vie. Une image d’un arbre peut permettre de faire un lien avec votre dernière marche dans le parc.  
  • Lorsque vous interagissez avec votre enfant :
    • Posez des questions ouvertes à votre enfant (p.ex., Où est ton toutou?) et ce, même avant qu’il ou elle ne commence à parler.
    • Parlez souvent à votre enfant. Essayez d’utiliser un vocabulaire varié pour l’aider à découvrir de nouveaux mots.

Sources

Broesch, T., & Bryant, G. A. (2018). Fathers’ infant‐directed speech in a small‐scale society. Child Development, 89(2), e29-e41. https://doi.org/10.1111/cdev.12768

Pancsofar, N., & Vernon-Feagans, L. (2006). Mother and father language input to young children: Contributions to later language development. Journal of Applied Developmental Psychology, 27(6), 571-587. https://doi.org/10.1016/j.appdev.2006.08.003

Reynolds, E., Vernon-Feagans, L., Bratsch-Hines, M., Baker, C. E., & Family Life Project Key Investigators. (2019). Mothers’ and fathers’ language input from 6 to 36 months in rural two-parent-families: Relations to children’s kindergarten achievement. Early Childhood Research Quarterly, 47, 385-395. https://doi.org/10.1016/j.ecresq.2018.09.002

Rowe, M. L., Coker, D., & Pan, B. A. (2004). A comparison of fathers’ and mothers’ talk to toddlers in low‐income families. Social Development, 13(2), 278-291. https://doi.org/10.1111/j.1467-9507.2004.000267.x

Laisser un commentaire