Comment les parents peuvent-ils favoriser le développement du langage chez les enfants?

Un enfant lit avec ses parents.
Qu’est-ce qui est plus important, la qualité ou la quantité de langage que l’enfant entend?

Le développement du langage est une des capacités les plus importantes que l’enfant apprend lors de l’enfance. Dans cet article, nous décrivons comment la qualité et la quantité du langage parlé par les parents peut favoriser les capacités langagières de leur enfant. Nous fournissons également des trucs pour les parents afin de participer au développement du langage de leur enfant.

L’importance du développement du langage

Le développement du langage est un des éléments les plus importants du développement de l’enfant. Afin d’avoir de bonnes relations sociales, il est impératif de pouvoir parler et de s’exprimer. De plus, les bénéfices des capacités langagières s’étendent aux sphères cognitives et scolaires. En effet, les enfants qui ont de bonnes capacités langagières ont généralement de meilleurs résultats scolaires et même plus de succès dans leur profession à long terme.

Il est donc important de comprendre les facteurs qui favorisent le développement du langage chez l’enfant. Une partie des capacités langagières des enfants est prédéterminée à l’avance par les gènes. Néanmoins, l’environnement de l’enfant joue un rôle primordial pour déterminer ses capacités langagières.

Quel est l’impact des parents sur le développement du langage ?

Une étude récente a déterminé comment les parents peuvent favoriser le développement du langage chez leurs enfants. L’étude s’est basée sur 35 études (comptant 1958 enfants) pour voir l’impact de la qualité du langage du parent sur le développement du langage de l’enfant. Cette étude a utilisé des méthodes statistiques complexes pour obtenir une estimation précise de l’influence des parents sur le langage de leurs enfants.

L’étude s’est concentrée sur deux facteurs qui pourraient favoriser le développement du langage chez les enfants, soit la qualité et la quantité du langage que les parents parlent.

Quelle est la différence entre ces deux concepts ? La qualité du langage réfère à la diversité et complexité des mots que le parent parle. En contraste, la quantité représente le nombre de mots total que le parent parle.

Un parent pourrait parler beaucoup en quantité, par exemple en répétant souvent les mêmes mots. Un autre parent pourrait parler moins souvent (donc quantité moins élevée), mais utiliser des mots et des structures de phrases plus diversifiées et complexes lorsqu’il le fait.

Qu’est-ce qui est plus important, la qualité ou la quantité du langage ?

Les résultats de l’étude démontrent bel et bien qu’un enfant aura de meilleures capacités langagières si son parent parle en utilisant des mots diversifiés et complexes.

L’étude montre également, en se basant sur 33 études (comptant 1411 enfants), que la quantité de mots parlés par le parent est importante. Plus le parent parle, plus l’enfant aura de bonnes capacités langagières.

Il est important de noter que ces effets, tant par rapport à la qualité qu’à la quantité, sont présents pour les pères et les mères, pour les garçons et les filles, ainsi que pour les familles provenant de différents milieux socioéconomiques.

En comparant les effets par rapport à la qualité et à la quantité, les chercheuses de l’étude confirment que c’est la qualité du langage qui est la plus importante pour promouvoir le développement du langage.

Il est donc important pour les parents de parler souvent à leur enfant, mais aussi de lui parler avec des mots et structures de phrases variées.

Trucs pour les parents

Nous présentons ici quelques trucs pour les parents afin de favoriser le développement du langage chez leurs enfants.

  • Posez des questions ouvertes à votre enfant. Par exemple, demandez « Où est ton ourson ? », au lieu de « Est-ce que ton ourson est dans le lit ? ». Ou encore, demandez « De quelle couleur est l’oiseau ? », plutôt que « Est-ce que l’oiseau est blanc ? ».
  • Parlez souvent à votre enfant. Même avant que votre enfant puisse vous répondre, imaginez que vous avez une conversation avec l’enfant. Ce patron d’interaction enseignera à votre enfant comment fonctionnent les tours dans une conversation. Ceci est très bénéfique pour comprendre le fonctionnement social du langage.
  • Utilisez un vocabulaire varié. Par exemple, vous pourriez utiliser le nom de chaque oiseau (« geai », « mouette », « pigeon ») plutôt que de dire le mot « oiseau » pour tous les types d’oiseaux.
  • Lisez souvent à votre enfant. La lecture est un contexte idéal pour que l’enfant apprenne de nouveaux mots et structures de phrases. Même si votre enfant n’est qu’un bébé, essayez de lire avec lui au moins 15 minutes par jour. Si vous n’êtes pas certain de la meilleure façon de lire un livre avec votre enfant, consultez nos trucs ici.

Laisser un commentaire