Comment les parents peuvent-ils promouvoir la régulation des émotions chez leur enfant?

Les parents jouent un rôle important dans la régulation des émotions de leurs enfants.
Les parents jouent un rôle important dans la régulation des émotions de leurs enfants.

Une partie importante du développement des enfants est d’apprendre comment réguler ses émotions. En effet, les jeunes enfants doivent apprendre à réguler, gérer et exprimer leurs émotions d’une façon saine et adaptée. Ces capacités de régulation des émotions sont essentielles pour faire face aux divers évènements qui peuvent causer des émotions intenses au quotidien. Dans cet article, nous expliquons comment les parents peuvent promouvoir la régulation des émotions chez leurs enfants.

Qu’est-ce que la régulation des émotions ?

Lorsqu’on parle de régulation des émotions, on réfère à la capacité d’une personne d’identifier, contrôler, gérer et exprimer ses émotions d’une façon saine et bien adaptée. Nous ressentons tous diverses émotions au quotidien. Ces émotions peuvent être positives, comme la joie et la fierté. Elles peuvent aussi être négatives, comme la colère et la tristesse.

Il est important pour une personne d’apprendre à réguler ses émotions, particulièrement les émotions négatives. Par exemple, une personne qui a de la difficulté à gérer ses émotions pourrait agir de façon impulsive et avoir des regrets plus tard. Une autre personne pourrait se sentir anxieuse et être incapable de se contrôler pour accomplir la tâche à faire.

Les enfants apprennent comment réguler leurs émotions, particulièrement lors de la période préscolaire et scolaire. Ils apprennent qu’il faut gérer sa colère, par exemple, pour ne pas frapper ou insulter un autre élève en classe. Ils apprennent aussi que se sentir triste est normal, et qu’ils peuvent adopter certaines stratégies pour se sentir mieux (comme aller dehors, parler à maman et papa).

Comment est-ce que les parents peuvent promouvoir la régulation des émotions chez leur enfant ?

Les parents qui ont de bonnes capacités de régulation émotionnelle fournissent un environnement plus soutenant à leurs enfants

Selon la Dre Tina Montreuil, de l’Université McGill, il est important que les parents soient conscients de leur propre régulation émotionnelle. Au quotidien, les parents ont eux-mêmes à gérer et exprimer des émotions qui peuvent être négatives ou difficiles à exprimer. Par exemple, un conflit au travail demande de hautes capacités de régulation émotionnelle. On peut se sentir très frustré et être tenté d’agir sur le coup. Pourtant, il faut pouvoir trouver une façon de gérer notre colère afin d’exprimer son point de vue de façon professionnelle.

Les recherches de la Dre Montreuil démontrent que les parents qui ont de bonnes capacités à réguler leurs émotions fournissent un environnement plus soutenant pour les émotions des enfants. Par exemple, un environnement soutenant inclut de réconforter l’enfant lorsqu’il vit des émotions négatives et discuter des expériences émotionnelles de l’enfant. De plus, le parent peut essayer de trouver avec l’enfant des solutions pour résoudre différents conflits ou pour réduire les émotions négatives de l’enfant.

Un tel environnement est ainsi un milieu plus ouvert et compréhensif, qui est plus propice au développement des capacités de régulation émotionnelle des enfants.

Comparativement, les parents qui ont de la difficulté à réguler leurs propres émotions ont tendance à être plus invalidants face aux émotions de l’enfant. Ces parents ont plus tendance à ignorer ou minimiser les émotions de l’enfant, et n’offrent ainsi pas un environnement soutenant pour la régulation des émotions. En retour, les enfants seront plus prompts à développer des troubles psychologiques comme de l’anxiété.

Trucs pour les parents pour promouvoir la régulation des émotions

La Dre Montreuil recommande trois trucs pour les parents afin de promouvoir la régulation des émotions chez leurs enfants.

  1. Déterminer si les besoins émotionnels et psychologiques des parents sont remplis. La recherche suggère que les parents doivent porter attention à leurs propres émotions et à leur gestion de celles-ci. Si les parents vivent beaucoup de stress à un moment particulier, il est donc important qu’ils ne se négligent pas eux-mêmes. Les parents peuvent essayer de faire de l’exercice ou de la relaxation, en plus d’essayer de dormir suffisamment. Sinon, il peut être difficile de réguler ses émotions dans les moments difficiles, et ainsi de fournir un environnement soutenant à son enfant.
  • S’informer sur les stratégies de régulation émotionnelle. Par exemple, il est important de ne pas juger et plutôt d’accepter nos émotions. Il faut aussi être en mesure d’identifier et de différencier nos émotions. Certaines émotions ont différentes intensités, comme la tristesse et le désespoir, et nécessitent ainsi différentes stratégies d’autorégulation.
  • Dédier du temps familial pour le partage émotionnel. Avec un horaire chargé, il peut être facile de ne pas prendre le temps de partager ses émotions. Ainsi, il peut être bénéfique d’avoir du temps en famille pour le faire. Par exemple, le temps du repas peut être un bon moment où parents et enfants peuvent partager ce qui s’est passé dans leur journée, incluant les moments plus émotifs. Un parent peut parler d’un évènement frustrant et de la façon dont il a géré la situation. Ainsi, la régulation émotionnelle devient un phénomène modelé par les parents. Tous peuvent également bénéficier de la perspective d’autrui pour leurs problèmes et conflits émotionnels.

Laisser un commentaire