Concernant la douance, l’environnement fait toute la différence!

Il existe plusieurs façons de soutenir les enfants ayant des manifestations de douance.
Il existe plusieurs façons de soutenir les enfants ayant des manifestations de douance.

Il est nécessaire de reconnaître les besoins particuliers des enfants ayant des manifestations de douance afin de favoriser leur développement optimal et l’actualisation de leur potentiel. Dans cet article, Catherine Cimon-Paquet, doctorante à l’Université du Québec à Montréal, vous aide à mieux comprendre les enfants ayant une douance et vous propose des stratégies pour bâtir un environnement qui leur permet de s’épanouir.

Cet article est le premier d’une série qui comprendra également un second article sur la double exceptionnalité.

Qu’est-ce que la douance?

Il existe plusieurs types de douance, dont les douances intellectuelle, créative, sportive, ou musicale. Dans la littérature scientifique, la douance intellectuelle est celle qui fait le plus consensus parmi les chercheuses et chercheurs. En effet, l’intelligence est un concept qui peut être mesuré de façon fiable et valide, ce qui n’est pas le cas pour les autres types de douance.

Les neurosciences et la douance, une affaire de QI?

La douance intellectuelle est également nommée haut potentiel intellectuel. Elle se manifeste lorsque l’enfant a un fonctionnement cognitif exceptionnel. Ainsi, l’enfant apprend très rapidement et montre une grande curiosité. L’enfant peut se développer de façon précoce, donc atteindre les différents stades développementaux attendus plus rapidement que ses pairs (p. ex., comprendre le langage et parler, marcher, compter, lire). En neurosciences, les scientifiques se fient au quotient intellectuel, qui représente un ensemble de capacités cognitives comme le raisonnement logique. Selon ce courant de recherche, environ 2-3% de la population générale ont un haut potentiel intellectuel1.

Le domaine scolaire, une vision plus inclusive de la douance

Selon certains modèles théoriques utilisés dans le domaine de l’éducation, la douance inclut plus que le quotient intellectuel. La douance scolaire comprend notamment une grande créativité et un fort engagement envers la tâche2. Les enfants ayant une douance auraient tendance à développer des intérêts marqués pour certains sujets, qui peuvent devenir des passions. Les modèles scolaires de la douance estiment que 10% des enfants seraient doués.

Ces enfants auraient une motivation intrinsèque plus élevée pour école, c’est-à-dire qu’ils ont du plaisir à l’école et qu’ils ressentent un vif intérêt envers les apprentissages. Par contre, ces enfants auraient également de plus hauts niveaux d’amotivation que leurs pairs3. Ainsi, lorsque l’environnement n’est pas adapté à l’enfant ayant une douance, ce dernier peut se demander pourquoi il va à l’école et ressentir qu’il perd son temps. Cela peut se produire lorsqu’il ressent de l’ennui ou que la personne enseignante effectue un grand nombre de répétitions pour favoriser les apprentissages. Comme la douance est caractérisée par un rythme d’apprentissage rapide, les répétitions peuvent nuire à leur motivation scolaire.

La douance est-elle réellement une force?

Plusieurs mythes circulent concernant des problématiques qui pourraient être associées à la douance. Dans certaines circonstances, la douance peut effectivement entraîner des difficultés. Par exemple, si l’enfant se développe très rapidement, il peut y avoir des asynchronies au niveau social, un sentiment d’être différent des autres enfants du même âge3. Ce décalage peut être associé à une difficulté à former des amitiés ou à se sentir accepté par ses pairs.

À l’école, un rythme d’apprentissage très rapide peut mener à de l’ennui ou à de la frustration, si l’enseignement n’est pas adapté à ses particularités. Il y a également des contextes où la douance peut constituer un facteur de vulnérabilité et être associée à des conséquences négatives. Par exemple, des études suggèrent que les élèves noirs et doués vivent certaines difficultés particulières reliées au perfectionnisme chez les filles et au désespoir durant l’adolescence chez les garçons4,5. Cela pourrait être dû aux stéréotypes véhiculés dans la société reliés à la fois au genre et au racisme. En somme, lorsque les enfants n’ont pas un environnement qui leur permet de s’épanouir et de développer tout leur  potentiel, la douance peut constituer un facteur de vulnérabilité.

Or, il est important de souligner que la plupart des enfants doués dans les études scientifiques se développent très bien! Lorsque les enfants sont dans des milieux qui répondent à leurs besoins, les manifestations de la douance ne sont généralement pas problématiques. Il faut tout de même souligner que la grande majorité des études ont été effectuées auprès de populations blanches, ayant un statut économique moyen élevé et éduquées.

Pistes d’action

Le gouvernement du Québec a publié un document intitulé Agir pour favoriser la réussite éducative des élèves doués, qui propose un résumé des principales conceptions de la douance ainsi que 10 pistes d’action pour le personnel enseignant. En voici quelques exemples :

  • La différenciation pédagogique consiste à adapter son enseignement au niveau cognitif de ses élèves. L’enrichissement peut être une piste pertinente, par exemple si l’élève termine ses travaux avant ses pairs.
  • Le mentorat permet aux élèves de connecter avec une personne significative dans un domaine qui les intéresse.
  • Regrouper les élèves ayant une douance dans des activités parascolaires peut leur permettre de développer de nouvelles amitiés.
  • Proposer aux élèves des projets personnels éducatifs afin de leur permettre de développer leur potentiel et leur intérêt.

Vous remarquerez sans doute que ces pistes d’actions sont bénéfiques pour tous les enfants, ayant une douance ou non. L’important est d’adapter l’enseignement aux caractéristiques des enfants. Pour certains enfants et certains contextes où ces pistes d’actions ne sont pas réalistes, il peut être bénéfique d’envisager un saut de classe complet ou par matière scolaire. Pour ce faire, il est important de suivre certaines procédures visant à s’assurer de l’intégration sociale de l’élève dans sa nouvelle classe1.

Concernant les pratiques parentales, plusieurs études suggèrent que les pratiques parentales optimales sont les mêmes pour les parents d’enfants ayant une douance ou pas. Le soutien à l’autonomie et la sensibilité parentale sont très importants pour développer une relation parent-enfant saine, tandis que le contrôle psychologique est néfaste pour l’enfant. Le contrôle psychologique consiste à donner de l’affection seulement quand l’enfant fait ce qu’on lui demande et d’utiliser la manipulation ou la culpabilité afin qu’il obéisse aux consignes et aux règles. Il est important de distinguer le contrôle de la structure, qui elle, est très importante. Les enfants ont besoin de limites et de règles claires et constantes. Ces règles s’inscrivent toutefois dans un cadre bienveillant et avec affection.

Pour en savoir plus

Pour en apprendre davantage sur la douance et la double exceptionnalité, il existe deux excellents livres basés sur les études scientifiques récentes, soit « 10 questions sur… la douance et la double exceptionnalité » par Marie-Josée Caron et collègues ainsi que « La douance » rédigé par Marianne Bélanger.

À propos de l'autrice
À propos de l’autrice

Catherine Cimon-Paquet est candidate au doctorat en psychologie à l’Université du Québec à Montréal (UQAM) au sein du laboratoire d’études sur les parcours scolaires et les influences sociales (LEPSIS).
Sa thèse vise à examiner comment les comportements parentaux et les caractéristiques individuelles des enfants interagissent et prédisent les divers parcours scolaires que les jeunes empruntent. Elle s’intéresse particulièrement à la douance, à la psychologie positive et au développement humain. Elle est la fondatrice du projet Douance Science, Entropie Lab et Psychologie positive, qui visent à inspirer les gens à utiliser la science pour transformer leur vie et leur société

Références

  1. Clobert, N., & Gauvrit, N. (2021). Psychologie du haut potentiel: Comprendre identifier accompagner. De Boeck Supérieur.
  2. Renzulli, J. S., & Reis, S. M. (2018). The three-ring conception of giftedness: A developmental approach for promoting creative productivity in young people. In S. I. Pfeiffer, E. Shaunessy-Dedrick, & M. Foley-Nicpon (Eds.), APA handbook of giftedness and talent (pp. 185–199). American Psychological Association.
  3. Hornstra, L., Bakx, A., Mathijssen, S., & Denissen, J. J. (2020). Motivating gifted and non-gifted students in regular primary schools: A self-determination perspective. Learning and Individual Differences, 80, 101871.
  4. Anderson, B. N., & Martin, J. A. (2018). What K-12 teachers need to know about teaching gifted black girls battling perfectionism and stereotype threat. Gifted Child Today, 41(3), 117-124.
  5. Bolland, A. C., Besnoy, K. D., Tomek, S., & Bolland, J. M. (2019). The effects of academic giftedness and gender on developmental trajectories of hopelessness among students living in economically disadvantaged neighborhoods. Gifted Child Quarterly, 63(4), 225-242.

Laisser un commentaire