L’attachement enfant-père est important pour le développement de l’enfant

L'attachement enfant-père est important pour le développement des enfants.
L’attachement enfant-père est important pour le développement des enfants.

Bien des parents sont au courant de l’importance de la relation d’attachement enfant-parent. En effet, les bénéfices d’une telle relation sur le développement sont nombreux. Pourtant, bien peu d’études ont considéré si la relation d’attachement envers le père comporte les mêmes bénéfices que la relation envers la mère. Dans cet article, Dre Audrey-Ann Deneault nous présente les résultats de son article scientifique portant sur l’attachement enfant-père et les troubles de comportements.

Qu’est-ce que la relation d’attachement ?

En psychologie, on parle souvent de l’importance des relations d’attachement. Il s’agit là d’une relation spéciale et unique qu’un enfant développe envers ses parents ou d’autres donneurs de soin. Bien que presque tous les enfants développent de telles relations d’attachement, elles ne sont pas toutes de nature positive.

On dit qu’un enfant forme une relation d’attachement sécurisante lorsqu’il peut établir un lien de confiance profond avec le parent. L’enfant sait que son parent sera là pour lui s’il a besoin et que l’aide de son parent lui apportera le soutien nécessaire pour se sentir mieux. Au contraire, on dit qu’un enfant a une relation d’attachement insécurisante s’il ne peut pas faire confiance à son parent en moments de besoin.

Moins d’études ont étudié l’attachement enfant-père

On sait que les enfants peuvent développer un attachement sécurisant envers sa mère comme envers son père. On sait également que l’attachement sécurisant envers la mère est important pour le développement positif de l’enfant.

Pourtant, il y a moins d’études qui ont examiné l’importance de la relation d’attachement envers le père. Comme les pères sont de plus en plus impliqués pour élever les enfants, il est important de comprendre comment les relations enfant-père influencent le développement de l’enfant.

Une approche systématique pour comprendre l’influence de l’attachement enfant-père

En collaboration avec des collègues des États-Unis, des Pays-Bas et du Royaume-Uni, nous avons publié une nouvelle étude sur l’attachement enfant-père dans le journal scientifique New Directions in Child and Adolescent Development. Nous avons pris une approche systématique afin d’identifier toutes les études ayant été faites sur l’attachement enfant-père et les troubles de comportement.

Il y a deux grandes familles de troubles de comportement : les troubles extériorisés et intériorisés. Les troubles extériorisés incluent l’agressivité, l’inattention, l’hyperactivité et les comportements antisociaux. Les troubles intériorisés incluent l’anxiété, la dépression et le retrait social. Peu importe leur famille, les troubles de comportements peuvent perturber le bien-être des enfants à court et à long terme.

Notre étude utilisait une méthode statistique qui s’appelle « méta-analyse ». Cette méthode permet de combiner les résultats de plusieurs études pour trouver le consensus parmi celles-ci. Ainsi, nous avons pu déterminer de façon rigoureuse s’il existe un lien entre l’attachement enfant-père et les troubles de comportement.

Nous avons trouvé 18 études sur ce sujet, pour un total de plus de 1300 enfants. Le consensus parmi les études scientifiques est que les enfants ayant un attachement sécurisant à leur père présentent moins de troubles de comportements extériorisés et intériorisés. Développer un attachement sécurisant envers le père protège donc contre le développement de troubles de comportement. Nous avons également trouvé que l’attachement envers le père était aussi important que l’attachement envers la mère à ce niveau.

Comment favoriser un attachement sécurisant

Étant donné son importance, bien des parents se demandent comment ils peuvent promouvoir la formation d’un attachement sécurisant. Il est important de se souvenir que l’attachement se forme de l’enfant envers le parent. Les parents ne peuvent donc pas forcer la formation d’un attachement sécurisant. Néanmoins, les parents peuvent adopter des comportements favorisant la formation d’un tel attachement.

Par exemple, les parents peuvent chercher à être plus sensibles lors de leurs interactions avec l’enfant. Nous avons plusieurs ressources offrant des stratégies aux parents pour être plus sensibles. Cliquez ici pour notre infographie et ici pour notre article sur la sensibilité parentale.

À propos de l'autrice
À propos de l’autrice

Dre Audrey-Ann Deneault est une chercheuse en psychologie se spécialisant dans le domaine du développement de l’enfant. Elle détient un doctorat en psychologie expérimentale de l’Université d’Ottawa. Elle est présentement chercheuse postdoctorale à l’Université de Calgary. Ses recherches examinent comment les mères et les pères influencent le développement social, émotionnel, cognitif et cérébral de leurs enfants de la petite enfance à l’âge adulte.

Laisser un commentaire