L’impact de la COVID-19 sur la santé mentale des enfants et des adolescents

La COVID-19 a eu des impacts négatifs pour tout le monde. Ces impacts se font encore plus ressentir au niveau de la santé mentale des enfants et des adolescents.
La COVID-19 a eu des impacts négatifs pour tout le monde. Ces impacts se font encore plus ressentir au niveau de la santé mentale des enfants et des adolescents.

Après plusieurs mois de confinement et de distanciation sociale, il est évident que la COVID-19 laissera des traces. Notamment, la COVID-19 a eu une grande influence sur la santé mentale des enfants et des adolescents. Cet article discute de ces effets tels que décrits par Dre Nicole Racine et ses collègues (2020) dans une revue de la littérature.

Ce serait un euphémisme de dire que la COVID-19 a eu un impact sur nos vies. Plusieurs ont perdu leur emploi et leur entreprise. D’autres ont dû s’adapter au travail à la maison, et ce, tout en s’occupant de faire l’école à la maison pour leurs enfants. Mais surtout, pour nous tous, la COVID-19 a eu un grand impact sur notre santé mentale. Nous avons tous vécu des sentiments d’isolation, d’impuissance et d’anxiété face à la situation. Nous avons eu peur de contracter le virus et de le transmettre à ceux qu’on aime. De plus, nous avons dû faire face à plusieurs deuils, dont celui de certains de nos proches affectés par le virus et celui de plusieurs personnes que nous avions l’habitude de côtoyer sur une base quotidienne avant le confinement.

La COVID-19 a changé la vie des enfants et des adolescents

Les derniers mois ont également porté atteinte à la santé mentales des enfants et des adolescents. Ces derniers dû cesser d’aller à la garderie ou à l’école en plus de devoir renoncer à leurs activités parascolaires. Ils ont également dû arrêter de voir leurs amis et les membres de la famille dont ils sont les plus proches. Ceux qui ne reçoivent pas assez de soutien à la maison ont perdu le soutien émotionnel et éducatif qu’ils recevaient ailleurs. Tout ça, en plus de ressentir davantage de stress à la maison à cause de l’anxiété bien justifiée de leurs parents face à la COVID-19.

Quel est l’impact de la COVID-19 sur la santé mentale des enfants et adolescents?

Afin de mieux comprendre comment la COVID-19 nuit à la santé mentale des enfants et des adolescents, Dr Racine et ses collègues (2020) ont fait une revue de six études scientifiques ayant déjà étudié ce sujet.

Avant de décrire ces études, il est important de garder une statistique en tête. Avant la pandémie COVID-19, les chercheurs estimaient que 13,4 % des enfants et adolescents souffraient de problèmes psychologiques (p. ex., dépression, anxiété, trouble antisocial etc.). Ce nombre peut donc être utilisé comme baromètre pour faire une comparaison avec les problèmes psychologiques ayant émergé durant la COVID-19.

Les enfants et adolescents chinois montrent plus de problèmes de santé mentale

Étant donné que la Chine a été le berceau de la pandémie, les premières études considérant la santé mentale des enfants et adolescents ont été menées dans ce pays. Une première étude menée par Xie et ses collègues (2020) a trouvé que 23 % des 2330 enfants testés rapportaient des symptômes de dépression et 19 % des symptômes d’anxiété. Ces proportions étaient encore plus élevées parmi un échantillon de 8000 adolescents. En effet, Zhou et collègues (2020) rapportent que 44 % des adolescents rapportaient des symptômes dépressifs et 37 % des symptômes d’anxiété.

L’incidence élevée de problèmes de santé mentale a également été confirmée par les parents dans une troisième étude incluant 320 parents (Jiao et coll., 2020). Les parents ont rapporté que 37 % des enfants étaient accaparants, 33 % avaient des problèmes d’attention, 32 % étaient irritables, 28 % étaient inquiets et 27 % demandaient constamment des mises à jour sur la COVID-19.

De plus, ces atteintes à la santé mentale des enfants se traduisaient par des symptômes de santé physique. En effet, les parents ont rapporté que 22 % des enfants avaient peur de la mort d’un proche, 22 % avaient de la difficulté à dormir et 18 % souffraient de perte d’appétit.

La santé mentale des enfants et des adolescents américains est également à risque

Bien évidemment, ce n’est pas qu’en Chine que les enfants vivent les impacts négatifs de la COVID-19. Aux États-Unis, une étude de Rosen et ses collègues (2020) menée auprès de 137 parents a rapporté que 40 % de ceux-ci observaient des signes de détresse psychologique chez leurs enfants.

Cette étude a également observé que les enfants avaient plus de symptômes dépressifs et anxieux dans les familles qui vivaient des difficultés financières à cause de la COVID-19.

Comment peut-on soutenir la santé mentale des enfants et des adolescents pendant la COVID-19?

Les études rapportent quelques facteurs qui pourraient soutenir le bien-être psychologique des enfants et des adolescents. Entre autres, le fait de comprendre et de discuter de la pandémie serait bénéfique pour les enfants. Certains parents pourraient avoir l’impression de causer davantage d’anxiété en parlant à leurs enfants de la COVID-19. Cependant, parler de la COVID-19 permet aux enfants de mieux comprendre la situation et les raisons expliquant les changements dans leur vie quotidienne. Parler de la situation avec les enfants leur permet aussi d’avoir une vision plus réaliste des circonstances de la COVID-19 plutôt que de s’imaginer le pire.

S’adonner à des activités divertissantes serait une autre façon pour les enfants et les adolescents de soutenir leur bien-être. Effectivement, les chercheurs leur suggèrent de faire de l’activité physique, de lire et de planifier des rendez-vous en ligne avec leurs amis et les membres de leur famille. Ces activités permettent d’amener un semblant de normalité dans la vie des enfants et adolescents, en plus de briser leur sentiment d’isolement et de soutenir leur développement émotionnel et éducatif.

Sources

Jiao W.Y., Wang L.N., Liu J., Fang S.F., Jiao F.Y., Pettoello-Mantovani M., & Somekh E. (2020). Behavioral and emotional disorders in children during the COVID-19 epidemic. Journal of Pediatrics, 221, 264–266. https://doi.org/10.1016/j.jpeds.2020.03.013

Liu S., Liu Y., & Liu Y. (2020). Somatic symptoms and concern regarding COVID-19 among Chinese college and primary school students: A cross-sectional survey. Psychiatry Research, 289, 113070. https://doi.org/10.1016/j.psychres.2020.113070

Racine, N., Cooke, J. L., Eirich, R., Korczak, D. J., McArthur, B., & Madigan, S. (2020). Child and Adolescent Mental Illness during COVID-19: A Rapid Review. Psychiatry Research, 113307. https://doi.org/10.1016/j.psychres.2020.113307

Rosen, Z., Weinberger-Litman, S.L., Rosenzweig, C., Rosmarin, D.H., Muennig, P., Carmody, E.R., Rao, S.T., & Litman, L. (2020). Anxiety and distress among the first community quarantined in the U.S. due to COVID-19: Psychological implications for the unfolding crisis. https://psyarxiv.com/7eq8c/download?format=pdf

Xie, X., Xue, Q., Zhou, Y., Zhu, K., Liu, Q., Zhang, J., & Song, R. (2020). Mental health status among children in home confinement during the coronavirus disease 2019 outbreak in Hubei Province, China. JAMA pediatrics. https://doi.org/10.1001/jamapediatrics.2020.1619

Zhou, S. J., Zhang, L. G., Wang, L. L., Guo, Z. C., Wang, J. Q., Chen, J. C., … & Chen, J. X. (2020). Prevalence and socio-demographic correlates of psychological health problems in Chinese adolescents during the outbreak of COVID-19. European Child & Adolescent Psychiatry, 1-10. https://doi.org/10.1007/s00787-020-01541-4

Laisser un commentaire