Les grands-parents soutiennent le développement positif de leurs petits-enfants

Les grands-parents sont de plus en plus nombreux dans le monde, et ils jouent un rôle important pour soutenir le développement de leurs petits-enfants.
Les grands-parents sont de plus en plus nombreux dans le monde, et ils jouent un rôle important pour soutenir le développement de leurs petits-enfants.

Bien que nous abordons souvent le rôle des parents dans le développement de l’enfant, il ne faut pas oublier, comme le dit l’expression, qu’il faut tout un village pour élever un enfant. Dans cet article, nous expliquons le rôle des grands-parents pour soutenir le développement positif de leurs petits-enfants.

Les grands-parents jouent un rôle plus actif dans la famille

Plusieurs changements sociétaux survenus au cours des dernières décennies ont changé les rôles familiaux. Certains de ces changements font en sorte que les grands-parents assument maintenant un plus grand rôle au sein de leur famille.

Notamment, les gens vivent plus longtemps et sont plus en santé que dans le passé. Les adultes peuvent donc voir leurs petits-enfants grandir, et s’impliquer dans leur vie.

De plus, le nombre de femmes qui travaillent est constamment à la hausse. Avec deux parents qui travaillent, plusieurs grands-parents sont appelés à jouer un rôle de soutien pour s’occuper des jeunes enfants pendant la journée, ou même après l’école.

Finalement, dans plusieurs cultures comme celles de l’Asie et du Moyen-Orient, il est commun que les grands-parents habitent avec leurs enfants et leurs petits-enfants dans des maisons multigénérationnelles. Ce phénomène devient d’ailleurs de plus en plus répandu à travers le monde, notamment en Amérique du Nord et en Europe. Ces grands-parents sont en mesure de s’impliquer au quotidien dans la vie familiale, notamment avec leurs petits-enfants.

En plus du rôle de soutien pour prendre soin de leurs petits-enfants, plusieurs grands-parents fournissent du soutien financier à leurs enfants et à leurs petits-enfants. Cette forme de soutien n’est pas à négliger, puisqu’elle peut être essentielle pour certaines familles.

Qui sont les grands-parents?

Dans le monde, plus de 1 milliard de personnes sont grands-parents. On estime qu’environ 70 à 80 % des adultes deviendront éventuellement grands-parents. Aux États-Unis, 2,3 % des enfants habitent avec leurs grands-parents et non leurs parents. Dans certains pays du Sud, 30 % des grands-parents élèvent leurs petits-enfants. En Europe, plus de 50 % des grands-parents offrent de l’aide régulière avec les petits-enfants.

Au Canada plus particulièrement, il y a 7,5 millions de grands-parents, soit près de la moitié des gens âgés de 45 ans et plus! En 2017, l’âge moyen pour devenir grands-parents était de 52 ans. En moyenne, les grands-parents sont âgés de 68 ans et ont 4 petits-enfants. Il est estimé que près de 600 000 grands-parents habitent avec au moins un de leurs petits-enfants.

Étant donné l’augmentation du nombre de grands-parents ainsi que leur implication grandissante au sein de la famille, la question suivante se pose :

Comment les grands-parents contribuent-ils au développement de leurs petits-enfants?

Une recension de toutes les études à ce jour portant sur l’influence qu’ont les grands-parents sur leurs petits-enfants a trouvé que les grands-parents peuvent jouer un rôle important pour le développement de leurs petits-enfants à trois niveaux : la santé physique, le bien-être social et émotionnel ainsi que le développement cognitif.

Bienfaits au niveau de la santé physique des petits-enfants

De nombreuses études montrent que les grands-parents contribuent à la santé et même à la survie de leurs petits-enfants.

Par exemple, lorsque les grands-parents sont présents, il y a une réduction du nombre de blessures accidentelles à la maison, surtout pour les garçons.

De plus, les grands-parents contribuent à la formation de bonnes habitudes de vie chez leurs petits-enfants, notamment au niveau de l’activité physique.

Finalement, plusieurs études à travers les pays du Sud (p. ex., au Bangladesh, en Éthiopie et en Gambie) ont démontré que la présence de grands-parents, surtout celle des grands-mères, réduit la mortalité infantile des enfants de 5 ans et moins.

Bienfaits au niveau de la santé mentale des petits-enfants

Bien que moins nombreuses, plusieurs études démontrent que les grands-parents jouent un rôle important pour la santé mentale de leurs petits-enfants.

En effet, la proximité émotionnelle entre les adolescents et leurs grands-parents peut être bénéfique pour les adolescents. Ceux qui rapportent se sentir plus proche de leurs grands-parents ont moins de problèmes émotionnels et de symptômes d’hyperactivité. De plus, les adolescents qui sont plus proches de leurs grands-parents ont davantage de comportements prosociaux envers les autres, soit des comportements d’aide et d’empathie.

La relation avec les grands-parents peut même contrer les effets d’une relation négative avec les parents. Par exemple, les adolescents ayant des parents qui utilisent des pratiques éducatives sévères ont moins de symptômes dépressifs si leurs grands-parents sont compréhensifs et soutenants. Similairement, les adolescents qui ont un père très autoritaire sont moins retirés émotionnellement lorsqu’ils sont proches de leurs grands-parents.

Bienfaits au niveau du développement cognitif des petits-enfants

Finalement, selon les quelques études sur le sujet, les grands-parents peuvent également soutenir le développement cognitif de leurs petits-enfants. En effet, les enfants ayant des contacts fréquents avec leur grand-mère obtiennent de meilleurs résultats scolaires que ceux ayant peu de contacts avec leur grand-mère. L’impact positif des grands-mères est particulièrement important pour les familles ayant un revenu moins élevé.

Ainsi, toutes ces études montrent que les grands-parents, tout comme les parents, jouent un rôle important dans le développement des enfants.

Laisser un commentaire